Accueil Documents Textes d'Hervé Rabot

Les Petites Ostensions

HERVÉ RABOT
Les Petites Ostensions
Fantaisie, 2010

Osions osions les petites Ostensions fêtes millénaires moi croyant pas limousin zin zin un peu du temps présent spectaculaire s de rien grand moment j'en devrais garder le souvenir longtemps le peu ostentatoire c'est le sillon qui m'inspire là mieux que le reste certes vous pensez à quelque perversité qui me loge pour plus de correction vrai le journal spécial aux ostensions dévoué attendu chaque mois en haute vienne qui pourra reçu en creuse le familial de nos maisons ouvert à la vie moi je dis le aussi presque familier mais du pays des ostensées quinze mille exemplaires par mois non bien sûr j'aimerai non...

Il Suf de le dire

HERVÉ RABOT
Il suf de le dire
Impromptu, 2008

il suf de le dire ce qui suit et c’est pas moi d’abord mais Edna O’Brien cité en préface in la Bête qui meure de Philip Roth qui dit que l’histoire s’inscrit dans le corps tout autant moi je dis plus que dans le cerveau le corps est archive d’une histoire mais laquelle il était une fois pour pas de répétition l’ayant dit ailleurs qu’y a t il de mon histoire dans le corps mien idem de celle de l’autre dans l’ espace séparateur qui nous unit qu’avec pas seulement la photographie j’appréhende dans la construction d’un troisième corps fait des images d’un entre-deux corps préhentées les...